marine ocean logo

Géopolitique

A l'heure où les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France semblent fourbir leurs armes, et notamment leurs batiments de guerre, pour une éventuelle intervention militaire contre la Syrie, Marine & Océans publie l'analyse de M. Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE (2000-2002) et spécialiste reconnu des questions du proche et du moyen-orient. Cette interview, reproduite avec l'aimable autorisation de M. Chouet, a été réalisée par www.atlantico.fr et publiée sur ce site le 26 août dernier.

La Russie a a mis en garde les Occidentaux, ce dimanche 25 août, contre une répétition de l'aventure en Irak après que les Etats-Unis aient renforcé leur marine de guerre en Méditerranée et à l'heure où de nombreuses voix s'élèvent en faveur d'une action armée contre le régime du président syrien Bachar al-Assad. Ces déclarations interviennent alors que le président américain Barack Obama - que certains voudraient voir engager rapidement une action militaire en Syrie - semble encore plutôt partisan d'une solution diplomatique.

According with an article red in The japan times (www.japantimes.co.jp), Japan will acquire the exclusive exploration rights for a 3,000-square-km stretch of seabed some 600 km off its easternmost island, Minamitori, to retrieve rare metals including cobalt and nickel, the industry ministry announced last saturday.

This article of M. Bill Getz has been red in The Washington Times  - www.washingtontimes.com  - Published wednesday, July 17, 2013.

A U.S. intelligence-gathering ship was harassed by a Chinese security ship last month in an incident that analysts say indicates Beijing is stepping up aggressive maritime encounters toward the U.S. Navy in the Asia-Pacific. A Chinese website, Sinocism, posted photographs of what it described as a "fierce confrontation" between the USNS Impeccable, an electronic spy ship, and a China Maritime Surveillance ship.

Selon une information publiée par LeMonde.fr, 160 000 soldats et marins russes sont actuellement mobilisés pour des exercices en Extrême orient. Depuis quatre jours, explique le quotidien, c'est comme un air de guerre froide qui s'élève des confins orientaux de la Russie.

La France est "une grande puissance maritime" a déclaré jeudi à l'AFP le Premier ministre japonais Shinzo Abe, dont le pays s'inquiète de la montée en puissance de la Chine dans la région Asie-Pacifique.

La France a vivement réagi à l'issue du vote par les Nations unies, le vendredi 17 mai, d'une résolution plaçant la Polynésie française sur la liste des pays non autonomes à décoloniser:

Dans son article 5, la Constitution prévoit que la Président de la République est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités. Elle énonce également dans son article 53 que les traités de paix, les traités de commerce, les traités ou accords relatifs à l'organisation internationale... ceux qui comportent cession, échange ou adjonction de territoire, ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu'en vertu d'une loi. Ils ne prennent effet qu'après avoir été ratifiés ou approuvés. Et pourtant, sans la vigilance du député (UDI) Philippe Folliot, un morceau du territoire national aurait été partagé sans débat sur la base d'un accord conclu en 2010, prévoyant le partage de souveraineté de Tromelin avec l'île Maurice qui en revendique la souveraineté depuis son indépendance en 1968.

Les Etats-Unis ont annoncé le déploiement au large des côtes de la Corée du Sud d'un destroyer capable d'intercepter des missiles. Ce nouveau déploiement rendu public par Washington veut ainsi souligner le soutien de l'administration américaine à Séoul face aux menaces de Pyongyang.

Intervenant le 27 mars lors d'une visioconférence entre Bruxelles et Moscou, le Secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, repris par l'agence russe Ria Novosti, a déclaré que l'Alliance Atlantique n'était "pas favorable à une militarisation de l'Arctique" estimant que "tous les problèmes liés au réchauffement climatique, à l'exploitation des ressources naturelles et à la protection de l'environnement pouvaient être réglés pacifiquement, par la négociation".