marine ocean logo
Technologie

OceanoScientific® System veut mobiliser les navires du monde


En faisant appel aux grands navires qui parcourent les océans, le projet OceanoScientific® System entend répondre aux besoins de la communauté scientifique internationale dans le domaine du changement climatique, en lui fournissant, à titre gratuit, des données de qualité pour étudier les propriétés physiques et biogéochimiques de l'interface océan-atmosphère, dans les zones maritimes peu ou pas explorées scientifiquement. L'idée est d'augmenter significativement le nombre de plates-formes océaniques à vocation scientifique, selon les besoins et prescriptions de la communauté scientifique internationale.

OceanoScientific® System va ainsi développer un matériel d'acquisition et de transmission automatique par satellite de données, sans l'assistance de l'équipage, adaptable à tous types de navires de plus de 15 mètres, voiliers océaniques, cargos, pétroliers, paquebots, navires de pêche hauturière, etc.

Ce nouveau procédé collectera automatiquement, toutes les six secondes, douze variables géophysiques dans l'atmosphère : température, pression atmosphérique, direction du vent réel, force du vent réel, humidité, rayonnement, et dans l'eau de mer en surface : température, salinité, pression partielle en dioxyde de carbone, pH, fluorescence, turbidité. Ce système disposera également d'un positionnement satellitaire de précision.

OceanoScientific® System équipera les navires avec des appareils de mesure adaptés et homogènes qui seront suivis en continu par les utilisateurs scientifiques impliqués dans la définition du réseau et la validation des mesures.

Le projet est mis en œuvre par deux entreprises, SailingOne installée en France, à Caen dans le Calvados et à Saint-Philibert dans le Morbihan, et SubCtech installée à Kiel en Allemagne ainsi que par Ifremer, Météo France et le Laboratoire de physique des océans à Brest.

(Source : www.pole-mer-bretagne.com)


2011 - 2018 © Marine & Océans