marine ocean logo

Economie maritime

Entreprise familiale devenue en 39 ans un leader mondial, CMA CGM dévoile ce mercredi 27 juin sa nouvelle ambition à travers un nouveau slogan, un nouveau visuel et une nouvelle identité graphique destinés, selon Tanya Saadé Zeenny, Directeur Général Délégué du Groupe, à "reflèter ses valeurs d’audace, d’initiative et d’imagination, sa capacité à innover et sa détermination à poursuivre son développement". 


Economie maritime

Par Frédéric Moncany

Président du Cluster maritime français

Il y a cinq semaines, dans un communiqué de presse faisant suite à la présentation du premier gouvernement d’Edouard Philippe, je m’exprimais ainsi : « Pour les acteurs de l’économie maritime, le moins que l’on puisse dire est que le premier sentiment qui domine est la déception. Malgré des personnalités dont la fibre maritime est incontestable au sein de ce gouvernement, au premier rang desquelles le Premier Ministre ou encore Jean-Yves Le Drian et Annick Girardin, il est difficile de déchiffrer les intentions de l’exécutif en ce qui concerne l’économie bleue dont nous savons qu’elle constitue le levier de croissance de notre pays : « la Mer est l’avenir de la France ». »


Industrie de défense

Privinvest, la société-mère de German Naval Yards Kiel (GNYK), a salué la décision du Parlement allemand d’approuver l’acquisition de cinq corvettes K130 supplémentaires : « Nous sommes heureux de cette décision et avons hâte de poursuivre notre travail en tant que fournisseur de la marine allemande. Nous et les 1000 employés de GNYK en Allemagne sommes particulièrement fiers d’être, une fois de plus, le partenaire de la Marine allemande pour améliorer la sécurité maritime du pays. »


Industrie de défense

DCNS, fleuron français de l’industrie de défense, offre l’opportunité à 100 ingénieurs, jeunes diplômés ou déjà confirmés, de rejoindre ses équipes basées sur ses sites de Toulon-Ollioules et de Saint-Tropez. En 2017, plus de 200 postes sont à pourvoir en région PACA, dont une centaine de niveau ingénieur.

Comment participer ? Les candidats souhaitant participer à cette aventure peuvent s’inscrire sur la plateforme dédiée www.jobdating-dcnsgroup.com.


Economie maritime

Version française

(English version below)

Créé en 1990 après la chute du Mur de Berlin, le Forum de Crans Montana met en relation les décideurs, politiques et économiques, du monde entier dans le souci de favoriser les coopérations. Le Club des Ports, illustre l’importance croissante des enjeux maritimes. Explications.

Propos recueillis par Erwan Sterenn

La 28ème session annuelle du Forum de Crans Montana, à Barcelone début juillet, a pour thème "Méditerranée et Route de la Soie". Pourquoi le choix de cette thématique ? 

La nouvelle route de la soie ouvre un potentiel de croissance exceptionnel de nature à stimuler les échanges internationaux et renforcer les politiques régionales et les processus de coopération. Le Forum de Crans Montana a déjà organisé, avec succès, deux conférences internationales de haut niveau sur ce sujet qui se sont tenues en juin 2016 à Vienne et en octobre dernier à Bruxelles.

La dimension transnationale et multi-sectorielle de la nouvelle Route de la Soie en font un processus de coopération unique qui ouvre un champ d’opportunités immense pour l’ensemble des pays des rives de la Méditerranée, d'Afrique et du Moyen-Orient. Notre 28ème session annuelle se tenant à Barcelone, l’un des pôles majeurs de la Méditerranée, il nous est apparu particulièrement opportun d’organiser une nouvelle conférence ministérielle sur le potentiel de coopération de la Route de la Soie qui réunira notamment des ministres de l’économie, des finances, du commerce, des transports et de l’industrie venus du monde entier.

Quelle est l'histoire - la genèse -, du Forum de Crans Montana ? Quels objectifs poursuit-il ?


Environnement

Ce vendredi 2 juin à 10h00 précises, le Prince Albert II de Monaco a tendu les amarres à Yvan Griboval venu s'amarrer au ponton d'honneur du Yacht Club de Monaco dont il porte les couleurs. Le navigateur, agé de 60 ans, achève ainsi un tour du monde en solitaire de 152 jours. Il a réussi la première campagne jamais réalisée de collecte de données océanographiques à l'interface océan - atmosphère à la voile dans le Courant Circumpolaire Antarctique sous les trois grands caps : Bonne-Espérance (Afrique du Sud), Leeuwin (Australie) et Horn (Chili), sans aucun rejet de CO2 ni déchet, au gré de soixante jours de navigation en solo dans les Quarantièmes Rugissants et les Cinquantièmes Hurlants. En savoir + : www.oceanoscientific.org

 


Industrie de défense

Les 23 et 24 mai, le Centre International de Formation à la Plongée Militaire (CIF-PM) de Défense Conseil International à Saint-Mandrier présente son savoir-faire opérationnel et ses formations dans les domaines de la plongée militaire, des interventions sous-marines et des opérations de guerre des mines. Ces « Training Days » sont deux journées événementielles qui illustrent la qualité des formations comme des formateurs, grâce à des ateliers dynamiques et statiques qui se déroulent dans le centre de formation et en mer. Ces ateliers sont animés par les instructeurs du CIF-PM et huit de ses partenaires - Aqua Lung, le groupe ECA, RTsys, Alseamar, TR Equipement, Iguana, Geo Mines, Subsea Tech - étroitement associés à l’évènement.

Un savoir-faire issu de la Marine nationale internationalement reconnu...


Economie maritime

Dans un communiqué publié ce mercredi après-midi, le Groupement des Industries de Construction et des Activités Navales (GICAN) a "pris acte de la nomination du gouvernement de Monsieur Edouard Philippe. La bonne connaissance des enjeux maritimes par le Premier Ministre et par son équipe, aurait pu laisser envisager une identification plus forte des enjeux portés par les industries maritimes. Pleinement intégré dans la démarche entreprise par le Cluster maritime français depuis une dizaine d’années, les entreprises des industries de construction et des activités navales ont besoin de l’assurance par les pouvoirs publics qu’ils seront soutenus dans leurs actions.


Economie maritime

Dans un communiqué rendu public ce mercredi après-midi, le Cluster maritime français a réagi à l'annonce du nouveau gouvernement mis en place par Emmanuel Macron. 

« Pour les acteurs de l’économie maritime, le moins que l’on puisse dire est que le premier sentiment qui domine est la déception. Malgré des personnalités dont la fibre maritime est incontestable au sein de ce gouvernement, au premier rang desquelles le Premier Ministre ou encore Jean-Yves LE DRIAN et Annick GIRARDIN, il est difficile de déchiffrer les intentions de l’exécutif en ce qui concerne l’économie bleue dont nous savons qu’elle constitue le levier de croissance de notre pays : la Mer est l’avenir de la France. Afin de s’assurer que les potentialités de développement durable représentées par la filière maritime française pourront être pleinement mises en valeur, dans les cinq prochaines années, le Cluster maritime français reste très attentif aux décrets d’attribution qui seront prochainement publiés, ainsi qu’à la composition des différents cabinets. Une fois encore, il faut réaffirmer et cela doit se traduire dans la gouvernance, que la Mer infuse tous les secteurs de l’économie française... À ce titre, une inter-ministérialité forte, portée par une personnalité maritime de premier plan, garante de l’équilibre entre protection de l’environnement et développement économique, est indispensable pour atteindre les objectifs qui ont été fixés par le Comité France Maritime (1) i: doubler l’économie maritime française en 2030 avec plus d’un million d’emplois à la clef. »

(1) Le Comité France Maritime est une plateforme ou « task force », portée par le CMF et le Secrétariat général de la mer, qui regroupe les acteurs publics et privés dans l’objectif de lever les freins, produire les diagnostics, formuler des propositions permettant d’atteindre la vision de la France maritime en 2030. 

En savoir + : www.cluster-maritime.fr

 


Economie maritime

Un an après le succès du premier Rendez-vous du Cluster « Yachting Monaco », plus de 200 professionnels se sont de nouveau rassemblés, le 4 mai dernier, au Yacht Club de Monaco en présence de son Secrétaire Général, Bernard d’Alessandri, également président du Cluster pour qui cet évènement « permet d’établir un état des lieux du secteur et d’échanger sur les problématiques qui peuvent faire évoluer l’industrie. » La protection de l’environnement est de celle qui aura monopolisé les débats.

Le futur : l’obsession du présent

« La protection de l’environnement est devenue une nécessité » estime sans concession Robert Calcagno directeur général de l’institut océanographique de Monaco. Les actions menées par la Principauté dans le domaine de l’environnement possèdent une notoriété qui dépassent ses frontières « cela fait partie intégrante d’une certaine légitimité incarnée par la Principauté. Il existe un héritage dans le domaine de la préservation de l’environnement imputable à Monaco. » Création de la Monaco Blue Initiative, Monaco Ocean Awards, Monaco Exploration (...) sont autant d’initiatives menées de front par Monaco, qui lui confère ainsi un rôle bien défini dans la politique environnementale.