marine ocean logo
Marine Nationale

Le ministère de la défense commande deux patrouilleurs pour la zone Antilles-Guyane


La délégation à l'information et à la communication de la défense (Dicod) a confirmé - dans un communiqué rendu public le 8 janvier dernier - la notification, à la société Socarenam, le 19 décembre 2014, par la Direction générale de l'armement (DGA), d'un marché pour la réalisation de deux patrouilleurs légers guyanais (PLG) destinés à la Marine nationale. Ces navires sont dédiés aux missions de souveraineté et de protection des intérêts français dans la zone maritime Antilles-Guyane, en particulier le Centre Spatial Guyanais. Il s'agit plus particulièrement de lutte contre les trafics illicites (police des pêches, narcotrafics), de sauvegarde des personnes et des biens en mer et de lutte contre la pollution.

Les PLG pourront embarquer un renfort de 14 personnes en plus de leur équipage de 24 membres. D'une longueur de 60 mètres et d'une largeur de 9,50 mètres, leur tirant d'eau inférieur à 3,20 mètres leur permettra de manœuvrer par petits fonds. Ils pourront atteindre la vitesse de 21 nœuds et possèderont une autonomie supérieure à 12 jours à 12 nœuds.

Les deux patrouilleurs seront équipés d'un armement léger (20 mm téléopéré). Leurs équipes d'intervention seront projetées à l'aide de deux embarcations rapides et pourront mener des opérations de contrôle ou de coercition, de jour comme de nuit, y compris par mauvaise mer.

Pour la conception et les études de définition des PLG, Socarenam travaillera en collaboration avec le Bureau d'études MAURIC, spécialisé en architecture et ingénierie navale, établi à Nantes et Marseille. Les coques et superstructures seront réalisées par le chantier naval Socarenam de Saint-Malo, tandis que l'armement du navire sera effectué par celui de Boulogne-sur-Mer. La société CNN MCO, établie à Guipavas (Finistère), assurera les travaux de maintien en condition opérationnelle des deux patrouilleurs pendant leurs six premières années de service.

La livraison des PLG interviendra fin 2016 pour le premier et à l'été 2017 pour le second.