marine ocean logo

Economie maritime

La Sarl L’Aquaphile et l’Association Pot@mai ont signé, le 10 avril dernier, une convention avec le Fond Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) permettant la fabrication et l’installation, dans le courant de l’année 2018, d’une hydrolienne Hydro-Gen de 20 kw sur le fleuve Congo.
Elle sera fabriquée et testée en France, exportée par container maritime vers le Congo, puis installée à une dizaine de kms de Brazzaville, à proximité du village de Loubassa, pour alimenter une « unité de services essentiels », c’est-à-dire des équipements permettant aux habitants du village d’améliorer leurs conditions de vie, de développer une activité économique agricole, artisanale et de pêche, en manufacturant leurs produits de façon à pouvoir les commercialiser à Brazzaville.

Un protocole avait été signé le 14 février 2018, avec le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique congolais autorisant et facilitant ce projet dont l’association congolaise Aide à l’enfance est également partenaire. Cette hydrolienne sera la première de cette envergure déployée en Afrique.

L’Afrique tropicale « humide » est sillonnée de fleuves puissants. Elle possède un potentiel hydrocinétique considérable et quasiment inexploité. On estime que 90 % des populations rurales n’ont pas accès à l’énergie.

Economie maritime

CMA CGM a annoncé à l’occasion du salon Fruit Logistica qui se tient actuellement à Berlin (Allemagne), le lancement mondial de REEFLEX, le système le plus performant de transport de liquides par température contrôlée. Conçu en partenariat avec Teconja, expert allemand des jus, et Liqua, un expert des solutions de conditionnement des jus, REEFLEX optimise sensiblement le transport des liquides grâce à un design et une technologie novateurs garantissant des conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire optimales. 

Une solution optimale de transport alternative au breakbulk

REEFLEX permet ainsi de transporter des marchandises liquides (jus de fruits, lait, compotes, sirop ou encore tout type d’huile) dans une seule poche d’une capacité de 12.000 à 24.000 litres. Disponible pour des conteneurs Reefer de 40 pieds, REEFLEX s’installe en seulement 3 minutes. Son système de pompe externe permet un remplissage ou une vidange en 35 minutes grâce à son design adapté. Alternative idéale au breakbulk, REEFLEX va permettre aux exportateurs et importateurs de transporter leurs marchandises par conteneurs dans des conditions de transport et de livraison améliorées.


Géopolitique

Par Cédric Riedmark

Le Port du Pirée, à 14 km d’Athènes. Quai numéro 7. Sous un ciel moutonnant, des cargos passent et cornent entre les grues dressées telles des épouvantails d’acier un peu effrayants. Lorsqu’en 493 avant Jésus Christ, Thémistocle réussit à convaincre les nobles d’Athènes que la puissance grecque passerait par la construction d’un grand port, il était loin de se douter que 2 500 ans plus tard, ce choix judicieux du Pirée servirait les intérêts d’autres grands marins que sont les Chinois. 

Berceau de la puissance navale grecque de l’antiquité - consacrée par la victoire de Salamine contre les Perses, le 29 septembre 480 avant J.-C -, le Pirée reste aujourd’hui encore un port riche d’atouts exceptionnels avec ses bassins naturellement profonds, portés à plus de 18 mètres, pouvant accueillir sans difficultés les méga porte-conteneurs de type CMA-CGM Christophe Colomb, et une situation idéale - au débouché du canal de Suez - qui en fait un hub naturel de déchargement et de redistribution des marchandises dans le reste du bassin méditerranéen et en mer Noire.


Economie maritime

CMA CGM a annoncé la création, à Marseille, de Ze Box, son premier incubateur international. Situé dans l’immeuble Le Castel, il couvrira une surface de 800m² et accueillera dès le mois de juin 2018 une quinzaine de start-ups du monde entier venues développer leur potentiel. Un appel à candidatures sera prochainement lancé. La création de Ze Box s’inscrit pleinement dans la stratégie du Groupe de faire de la digitalisation l’un des piliers de son développement. Cette innovation vient donc accélérer, compléter et renforcer ses initiatives développées au cours de l’année écoulée :


Economie maritime

Rajesh Krishnamurthy a été recruté par CMA CGM au poste de Directeur Central Exécutif IT & Transformations à compter du 12 février 2018 pour accélérer la transformation du groupe et le positionner comme le leader de la digitalisation du transport maritime. Dans le cadre de son projet stratégique, Rodolphe Saadé a défini 5 priorités dont le digital qu’il considère comme un levier de croissance, de différentiation et de performance.


Economie maritime

ENTECH, SABELLA, l’École Navale et BLUE SOLUTIONS ont été nommés lauréats de l’appel à projets « L’innovation collaborative au croisement des filières » soutenu par Quimper Bretagne Occidentale, la Région Bretagne et le FEDER. Le projet ULISS.EMR a pour but d’étudier et de réaliser un système de lissage de production électrique d’une hydrolienne. Ce projet, qui rassemble trois acteurs quimpérois et un brestois, montre que la communauté de Quimper, la Région Bretagne et l’Europe s’investissent dans les énergies marines et dans les entreprises bretonnes, soutenant ainsi la capacité d’innovation et le dynamisme de l’emploi dans la région.


Economie maritime

Par Francis VALLAT,

Président d’honneur et fondateur des deux clusters.

Le Réseau européen des clusters maritimes (en anglais European Network of Maritime Clusters / ENMC), est une organisation - en fait une confédération -  dont les 17 membres nationaux sont égaux, où la dissémination libre des bonnes pratiques est la règle, et où les avancées (réelles !) se font par consensus successifs (en particulier lorsqu’il s’agit d’options stratégiques ou d’actions unitaires à mener vis-à-vis de la Commission Européenne). Le respect y est total les uns vis-à-vis des autres, et se démontre à chaque réunion par l’écoute, également attentive, dont chaque Cluster national bénéficie. Sans pour cela qu’il y ait accord sur tout loin s’en faut !


Economie maritime

La conférence FAST (Fast Sea Transportation) réunit tous les deux ans les spécialistes mondiaux du transport maritime rapide. La 14è édition de FAST se déroulera, et pour la première fois en France, à la Cité des Congrès de Nantes, du 27 au 29 septembre prochains. Cette année, FAST 2017 est accompagné d’un « colloque » international sur les matériaux innovants pour le maritime. 

FAST 2017, organisé par le GICAN en partenariat avec Naval Group, le Pôle EMC2 et Sirehna, réunit des universitaires, des experts et des industriels du monde entier. Son ADN l'amène à traiter de sujets traditionnels tels que la sécurité, l’économie du transport ou encore l’hydrodynamique. Cette année, un accent particulier est mis sur l’utilisation des nouveaux matériaux, les modes de propulsion et les carburants.

Cette 14ème édition de FAST, ouverte à tous ceux que la mer et ses enjeux intéressent, aborde de nombreux thèmes dont :


Economie maritime

Ce 19 septembre 2017 s’est ouvert à Dakar le deuxième « symposium des chefs d’Etat-major des marines du Golfe de Guinée », rassemblant les représentants de vingt-six pays, dont dix-sept chefs d’Etats-majors des marines africaines. Le contre-amiral Momar Diagne, chef d’état-major de la marine sénégalaise en charge de l’organisation du symposium, a accueilli les participants en présence de l’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la marine française. 


Economie maritime

Le  « Lifetime Achievement Award », la plus prestigieuse distinction du « Lloyd’s List global awards », va être décerné à Francis Vallat, Président de l’European Netwok of Maritime Clusters et Président d’honneur et fondateur du Cluster Maritime Français.  Les « Lloyd’s List global awards » ont été créés il y a plus de 20 ans par le Lloyd’s List qui est à la fois le plus ancien (fondé en 1734) et le plus grand quotidien maritime au monde (basé à Londres). Le « Lifetime Achievement Award » reconnaît une personnalité qui, au cours de sa carrière, a contribué à la promotion du secteur maritime et à la défense de ses valeurs. C’est la première fois qu’un français reçoit cette distinction. Parmi les précédentes personnalités distinguées, on peut citer Efthimios Mitropoulos (OMI), Flemming Jacobs (Maersk), ou encore Lord Sterling (P&O), … Francis Vallat recevra cette distinction lors de la "Lloyd’s List Global Awards" cérémonie, le 27 septembre prochain. Ci-dessous l’annonce officielle du Lloyd’s List.