marine ocean logo
Géopolitique

Nucléaire militaire iranien: contacts secrets


Le 2 octobre 2013, la chaîne de télévision israélienne Arutz 2 a révélé qu'à l'initiative du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, plusieurs réunions secrètes se seraient tenues courant septembre 2013 entre des responsables israéliens (affaires étrangères et renseignement) et des personnalités d'un certain nombre de pays du Golfe et de pays arabes pour tenter de rassembler une nouvelle alliance capable de « bloquer la route de l' Iran vers les armes nucléaires ».

On sait qu'un certain nombre de pays sunnites, comme l'Arabie Saoudite, le Koweït et les Émirats Arabes Unis, sont opposés au nucléaire iranien. Par ailleurs, le site d'information israélien Debka et la chaîne al-Jazira ont laissé entendre qu'un « paquet de propositions » serait présenté prochainement à l'Iran par les pays occidentaux, la Chine, la Russie et le Japon. Ce plan prévoirait la levée des sanctions économiques ainsi que le maintien au pouvoir de Bashar al-Assad en Syrie, en échange de l'arrêt du programme nucléaire iranien à des fins militaires.