marine ocean logo
Géopolitique

Rodomontades sino-japonaises


Selon un porte-parole du ministère chinois de la défense, la Chine a réuni des preuves "suffisantes" d'une surveillance rapprochée de la marine chinoise par des navires de guerre et des avions japonais, se réservant le droit "de prendre des mesures appropriées".

"Des navires de guerre et des avions japonais, a-t-il précisé, suivent de près depuis longtemps des navires et des avions des forces navales chinoises, ce qui porte préjudice à la sécurité de la marine chinoise et aggrave le problème de la sécurité maritime sino-japonaise".

Selon le porte-parole, les allégations du Japon qui affirme que des navires chinois auraient braqué leur radar de conduite de tir en direction de navires japonais sont "sans fondement".

"Le Japon doit faire attention à ses paroles et à ses actes, arrêter de rendre publiques des déclarations erronées, traiter le problème des îles Diaoyu de manière appropriée, adopter des mesures réalistes et créer les conditions nécessaires à l'amélioration des relations bilatérales", a-t-il ajouté.

Source Xinhua et www.french.people.com.cn