marine ocean logo
Accueil

Yémen: le directeur de la prison d'Aden abattu


Aden, 6 mai 2016 (AFP) -

Le directeur de la prison centrale d'Aden a été tué vendredi par des hommes armés dans la ville portuaire du sud du Yémen, où des jihadistes restent actifs, a-t-on appris de source de sécurité.

Wahab Néjib Ahmed Aoun et l'un de ses proches ont été abattus dans l'après-midi par deux hommes armés circulant à moto à Al-Mansoura, un quartier du centre d'Aden, siège de la prison centrale de la ville, a ajouté la même source.

Selon cette source, les assaillants ont pris la fuite après l'attaque, survenue une semaine après une opération similaire qui avait coûté la vie à un colonel de police à Aden.

Ce style d'attaque à moto fait penser au mode opératoire d'Al-Qaïda qui, bien implanté depuis des années dans le sud et le sud-est du Yémen, est désormais la cible d'une vaste offensive lancée contre les jihadistes par les forces gouvernementales.

Ces forces ont réussi récemment à chasser les jihadistes de certains quartiers d'Aden, dont Al-Mansoura, mais aussi de grandes villes dans des provinces voisines, comme Houta à Lahj et Moukalla à Hadramout.

Dans la province d'Abyane, des combattants d'Al-Qaïda ont commencé jeudi à se replier de Zinjibar, le chef-lieu de la province, et de la ville voisine de Jaar, à la suite d'une médiation tribale, selon des sources tribales.

De nombreux cadres de l'armée et des forces de sécurité ont été abattus ces derniers mois dans des attaques dans le sud, notamment à Aden. Les groupes jihadistes ont profité de l'effondrement de l'Etat en 2015 pour avancer leurs pions dans la partie méridionale du pays.

Aden a été déclarée "capitale provisoire" du Yémen par le gouvernement reconnu par la communauté internationale, alors que des rebelles chiites Houthis, accusés de liens avec l'Iran, contrôlent la capitale Sanaa et une bonne partie du nord du Yémen.