marine ocean logo
Accueil

Problème de liaisons internet en Guyane: solutions de secours en préparation pour la législative


Paris, 9 mars 2018 (AFP) -

La liaison internet vers la Guyane, très perturbée depuis le week-end dernier après la rupture d'un câble sous-marin, a poussé les autorités à mettre en place des solutions de secours pour le second tour d'une élection législative partielle.

"Cette panne ne va pas durer, a assuré sur la chaîne de télévision Guyane La 1ère le préfet de Guyane Patrice Faure, "mais dès ce matin nous avons pris des dispositions pour préparer une mise en place technique d'un scrutin en mode dégradé", a-t-il expliqué.

Dans ce cadre, "les gendarmes pourraient être mobilisés et rester sur place de façon un peu plus longue, des hélicoptères pourraient être affrétés pour récupérer les résultats en temps réel et les ramener à Cayenne", a-t-il précisé.

"Enfin nous allons équiper tout le monde de téléphones satellitaires iridium de façon à ce que nous puissions quand même avoir des relations téléphoniques avec l'ensemble des bureaux de vote, sans aucune difficulté", a ajouté le préfet, soulignant qu'il s'agissait "d'un dispositif qui sera un peu coûteux en termes de moyens humains mais ça ne posera aucune difficulté, nous y sommes préparés, comme à chacun des scrutins".

Selon l'opérateur Orange, le câble America II (qui relie le nord du Brésil à la Floride, avec une branche vers la Guyane) s'est rompu dans la matinée du 4 mars, mais la liaison internet a été rétablie grâce à des solutions temporaires.

"La situation reste toutefois sensible tant que le lien America II n'a pas été rétabli" de manière définitive, a affirmé le groupe à l'AFP, affirmant que ses équipes assureront "une mobilisation et une vigilance particulière ce week-end et les prochains jours".

Un navire câblier est attendu "dimanche ou en début de semaine prochaine pour réparer le cable rompu", a-t-on encore précisé.

Grande comme le Portugal, la Guyane est un territoire couvert à 95% par la forêt, avec des communes parfois difficiles d'accès, ou accessibles uniquement par pirogue ou voie aérienne. Elle concentre les 14 communes françaises les plus vastes, dont Maripasoula, commune la plus étendue de France, quasiment aussi grande que la Nouvelle-Calédonie.

Avec 43,1 % des suffrages exprimés, le candidat LREM Lénaïck Adam, dont l'élection avait été invalidée en décembre, est arrivé en tête dimanche dernier du premier tour d'une législative partielle dans la deuxième circonscription de Guyane, devançant son rival David Rimane, soutenu par la France Insoumise, qui a obtenu 35,1 % des voix. Les deux hommes étaient déjà rivaux au second tour de la législative de juin 2017, où Lénaïck Adam, avait été élu député.

caz-as/fka/sd

Orange