marine ocean logo
Accueil

Pêche au bar: plus de 600 plaisanciers à Morlaix contre une directive de l'UE


Rennes, 10 mars 2018 (AFP) -

Plus de 600 personnes, selon la police, ont manifesté samedi à Morlaix pour protester contre une prochaine décision de l'Union Européenne visant à interdire la pêche au bar pour les plaisanciers au nord du 48ème parallèle qui traverse la Bretagne en plein milieu.

Selon cette décision qui devrait entrer en vigueur au 1er juillet et vise à préserver la ressource, la pêche de ce poisson très prisé sera donc possible pour les plaisanciers sur la côté sud de la Bretagne, mais interdite sur la côte nord, en Manche, ainsi que sur la façade ouest du Finistère, au nord d'Audierne.

"On ne comprend pas" cette différence de traitement entre côte nord et côte sud. "C'est une injustice", a déclaré à l'AFP Philippe Bras, membre du collectif "la mer est à tout le monde", organisateur du rassemblement.

Le collectif demande le maintien de la règlementation qui prévalait jusqu'à présent pour les plaisanciers, à savoir "un bar par jour et par personne" d'au moins 42cm au nord du 48è parallèle, hors période de frai.

M. Bras a dénoncé "certains professionnels qui pratiquent la pêche intensive du bar pendant les périodes de frai dans le golfe de Gascogne", ces chalutiers pélagiques qui "raclent les fonds" en pleine période de reproduction, a-t-il dit. Il a en revanche exprimé "beaucoup de respect" pour les "ligneurs" du Raz de Sein qui pêchent le bar à la ligne, le plus souvent seuls sur leur petit bateau dans ce secteur de très forts courants.

"Cette décision (de l'UE) est un déni de réalité, prise par des gens loin du terrain", a ajouté M. Bras, assurant que le collectif défendait "une gestion saine et raisonnée de la ressource".

Les pêcheurs professionnels ne sont pas concernés par cette décision.