marine ocean logo
Accueil

Mer de Chine du Sud: les USA doivent cesser leur ingérence (Chine nouvelle)


PEKIN (Chine), 04 août 2012 (AFP) -

Les Etats-Unis, qui "cherchent à faire davantage de vagues" dans la Mer de Chine méridionale, théâtre de disputes territoriales entre la Chine et ses voisins, devraient cesser leur "ingérence", a jugé samedi l'agence Chine nouvelle.

"Les situations volatiles exigent de la prudence et de la discrétion" et non pas qu'un "intrus y cherche à faire davantage de vagues", a écrit l'agence officielle chinoise en réponse aux récentes critiques et appel au calme de Washington.

Les Etats-Unis ont critiqué vendredi la décision chinoise d'établir une garnison militaire sur le groupe d'îlots contestés des Paracels en Mer de Chine du Sud.

"Nous sommes inquiets par l'accroissement de la tension dans la Mer de Chine du Sud et nous suivons attentivement la situation", a déclaré dans un communiqué Patrick Ventrell, porte-parole du département d'Etat.

"En particulier, l'installation par la Chine d'une nouvelle garnison militaire dans la ville de Sansha ne va pas dans le sens des efforts diplomatiques pour apaiser les différends dans la région, cela risque au contraire d'accroître la tension", a-t-il ajouté.

"Il est temps pour les Etats-Unis de faire preuve de davantage de lucidité et de profondeur de vue, à l'opposé de ce que laissent penser ces allégations", a répondu Chine nouvelle.

"Pour commencer, ils devraient retirer leur main qui s'ingère dans les conflits de la Mer du Sud", a ajouté l'agence d'Etat.

Pékin a annoncé lundi, sans préciser de calendrier, que des troupes seraient basées à Sansha, dans les Paracels, un des archipels de la Mer de Chine méridionale revendiqués par la Chine et le Vietnam. Cette décision a déclenché la colère du Vietnam et des Philippines, qui ont accusé la Chine de tentative d'intimidation.