marine ocean logo
Accueil

Méditerranée: nombreuses opérations de sauvetage en cours, 11 morts


Rome, 29 mai 2015 (AFP) -

Les gardes-côtes italiens coordonnaient vendredi de "nombreuses" opérations de sauvetage de migrants en Méditerranée, où la marine italienne a retrouvé 11 cadavres sur deux embarcations de fortune.

Appelé à la rescousse de deux canots pneumatiques, le patrouilleur Bettica a secouru à la mi-journée 86 migrants et retrouvé 11 cadavres dans les embarcations, a annoncé la marine sur son compte Twitter.

Contacté par l'AFP, le service de presse de la marine n'était pas en mesure de dire ce qui avait pu provoquer les décès.

Les gardes-côtes insistent régulièrement sur les conditions "extrêmes" endurées par les migrants: déshydratation, asphyxie par émanations de carburant, alternance de chaleur et de froid, violences subies avant le départ ou pendant la traversée...

Dans le même temps, le patrouilleur Spica menait de front le sauvetage des passagers de deux grosses embarcations. En début d'après-midi, 484 migrants avaient été secourus dans cette double opération.

Interrogés par l'AFP, les gardes-côtes italiens, qui coordonnent toutes les opérations de secours de migrants entre la Libye et la Sicile, ont déclaré qu'il y avait "beaucoup" d'opérations en cours ce vendredi, sans donner plus de précisions.

Les gardes-côtes ne communiquent en général sur les opérations de sauvetage qu'une fois les migrants hors de danger.

Depuis le début de l'année, plus de 40.400 immigrés clandestins ont débarqué en Italie, mais environ 1.770 hommes, femmes et enfants sont morts ou disparus en tentant la traversée, selon le dernier décompte de l'Organisation internationale des migrations (OIM).