marine ocean logo
Accueil

Les sous-marins et les frégates dopent les ventes semestrielles de DCNS


PARIS, 24 juil 2012 (AFP) -

Le groupe de construction navale DCNS a annoncé mardi un chiffre d'affaires en hausse de près de 13% au premier semestre grâce à ses programmes industriels en France et à l'étranger (au Brésil, en Inde et en Russie).

De janvier à juin, DCNS, constructeur des sous-marins Barracuda et des frégates FREMM, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,39 milliard d'euros contre 1,2 milliard l'année précédente.

Dans le même temps, ses prises de commandes représentent un montant total de 813 millions d'euros, contre 1,17 milliard d'euros au premier semestre 2011.

"Les principales commandes signées sur la période écoulée ont concerné la maintenance des frégates multi-missions FREMM et des sous-marins de la Marine nationale", précise DCNS.

Le carnet de commandes du constructeur s'établissait à 14,2 milliards d'euros à la fin juin, soit l'équivalent de plus de cinq années d'activité.

"Nous avons réalisé une croissance de notre activité en ligne avec notre plan de marche visant le doublement de notre chiffre d'affaires entre 2010 et 2020", commente Patrick Boissier, PDG du groupe DCNS, détenu majoritairement par l'Etat.

Il ajoute que les "efforts accomplis par l'ensemble des équipes du groupe ont généré des gains de performance à la hauteur de nos ambitions".

Selon lui, ces progrès permettent d'être plus compétitifs. "Nous mettons ainsi tous les atouts de notre côté pour réussir malgré un contexte économique difficile", conclut-il.

DCNS, qui s'efforce en outre de se diversifier dans le domaine de l'énergie marine, est détenu à 64% par l'Etat, à 35% par Thales et 1% par les collaborateurs du groupe.

Parmi les faits marquants de la première moitié de l'année, DCNS met en avant le premier prototype à terre d'énergie thermique des mers à La Réunion, la progression des programmes industriels sous-marins au Brésil, en France et en Inde ou encore la livraison du quatrième patrouilleur Skjold à la marine norvégienne.

DCNS ne publie ni son résultat net semestriel ni les chiffres d'affaires par trimestre. En 2011, il a dégagé un bénéfice net de 198 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 2,6 milliards.

Le groupe d'électronique Thales avait porté sa part de 25% à 35% en décembre.

THALES