marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

La pollution aux hydrocarbures se poursuit dans le sud-est


Montpellier, 8 nov 2018 (AFP) -

Plus d'un mois après la collision de deux navires au large de la Corse, après le Var et les Bouches-du-Rhône, des traces ou des suspicions de pollution aux hydrocarbures ont été signalées jeudi dans l'Hérault et en Camargue.

Plusieurs plages camargaises ont été touchées depuis le week-end dernier par cette pollution "transportée par les courants marins et les effets des coups de mer", a précisé le parc naturel régional de Camargue.

"Le littoral sableux de Camargue est un des plus sauvages de Méditerranée et de nombreux espaces de grande valeur écologique y sont présents", rappelle-t-il, précisant qu'il lancerait les opérations de dépollution dès que la météo le permettra.

Plus à l'ouest, dans l'Hérault, la préfecture a fait état de "suspicions de résidus d'hydrocarbures sur quelques plages du littoral", à Carnon et Villeneuve-lès-Maguelone, un phénomène qualifié de "modéré et peu étendu". Des analyses ont été lancées pour déterminer s'il s'agit du pétrole qui s'est échappé lors d'une collision entre un roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, le 7 octobre au large de la Corse.

"En tout état de cause, les produits de cette fin de nappe sont maintenant fragmentés, solidifiés et agglomérés avec des végétaux. Leur impact est désormais de faible ampleur", poursuit la préfecture.

La nappe de pollution avait tout d'abord souillé 49 plages dans 11 communes du Var, dont plusieurs plages de l'île de Porquerolles, fin octobre. Le littoral des Bouches-du-Rhône a été touché dans un deuxième temps. Des espaces protégés du Parc national des Calanques ont notamment été souillés.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy avait promis le 23 octobre de "faire payer les responsables", après l'analyse scientifique des résidus échoués sur les côtes. Selon la préfecture maritime de Toulon, sur les 530 m3 de fioul lourd qui s'est échappé des soutes du Virginia, le porte-conteneurs endommagé, 70% ont pu être récupérés lors d'opérations au large, au plus près de la collision.


2011 - 2018 © Marine & Océans