marine ocean logo
Accueil

Brexit: les Féroé veulent un accord de pêche avec le Royaume-Uni


Stockholm, 5 avr 2017 (AFP) -

Les îles Féroé, archipel autonome du Danemark, ont annoncé mercredi vouloir un accord sur la pêche avec le Royaume-Uni après sa sortie de l'Union européenne, pour continuer à y exporter leurs poissons, secteur crucial pour l'économie.

"Le Royaume-Uni reste l'un des marchés les plus importants pour les exportations de produits de la mer féringiens. Un nouvel accord commercial avec le Royaume-Uni pour assurer les exportations futures est donc une priorité", a fait savoir le gouvernement féringien dans un communiqué.

Ce territoire de près de 50.000 habitants situé dans l'Atlantique Nord, entre Islande, Écosse et Norvège, a choisi de ne pas être membre de l'Union européenne quand le Danemark l'a rejointe en 1973.

Refusant la politique communautaire de pêche pour pouvoir fixer librement leurs quotas, les Féroé sont liés avec l'UE depuis 1977 par un accord sur la pêche. C'est à cet accord que les Féroé veulent trouver un successeur quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union.

Le nouvel accord devra aussi encadrer l'accès des pêcheurs féringiens aux eaux britanniques et inversement, permis par celui avec l'UE.

La pêche (hareng et maquereau principalement) et la pisciculture (saumon) sont des secteurs vitaux pour l'archipel, représentant 98% de ses exportations de biens.

À l'été 2014, les Féroé avaient réglé un conflit, appelé "guerre du hareng", qui les avait empêchés pendant un an d'exporter leur poisson vers l'UE, à cause de quotas de pêche jugés excessifs par Bruxelles.