marine ocean logo
Accueil

Bilan des victimes de l'attaque du musée du Bardo de Tunis


Tunis, 20 mars 2015 (AFP) -

L'attentat mercredi au musée du Bardo à Tunis, revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), a fait 21 morts - 20 touristes étrangers de différentes nationalités et un policier tunisien - au tout début de la saison touristique.

Les touristes ont été la cible des tirs au moment où ils descendaient de leurs bus et entraient au musée, dans lequel ils ont été pourchassés. Une bonne partie des victimes étaient des croisiéristes en escale pour découvrir la capitale tunisienne et le musée, le plus prestigieux du pays.

Selon le ministère tunisien de la Santé, trois victimes restent à identifier.

ITALIENS

Selon Rome et Tunis, quatre Italiens ont été tués dans l'attaque. Six autres ont été blessés, selon les autorités italiennes.

JAPONAIS

Trois Japonaises ont été identifiées parmi les touristes décédés, selon le directeur de l'unité des situations d'urgence au ministère tunisien de la Santé. Tokyo a confirmé la mort d'au moins trois de ses ressortissants ainsi que trois blessés. "Nous avons aussi entendu dire que le bilan était plus lourd, nous continuons les vérifications", avait dit jeudi le ministre japonais des Affaires étrangères.

FRANCAIS

Selon Tunis et Paris, trois Français ont été identifiés parmi les 20 touristes tués.

Le président français, François Hollande, a confirmé vendredi la mort d'un troisième Français dans l'attentat, annoncée plus tôt par les autorités tunisiennes. Il a précisé qu'il y avait "encore deux blessés graves (français) qui sont toujours en soins intensifs et cinq blessés légers qui vont rentrer en France dès ce soir", ajoutant que le "pronostic vital" était engagé pour l'un des blessés graves.

Deux des Français tués venaient de Midi-Pyrénées, un retraité habitant le Tarn et le gérant d'un centre hippique du Tarn-et-Garonne (préfectures et mairies).

COLOMBIEN et AUSTRALO-COLOMBIEN

La Colombie a annoncé le décès d'une mère de famille colombienne, âgée de 56 ans, et de son fils de 28 ans, qui résidait à Sydney et possédait aussi la nationalité australienne. De son côté, Tunis a confirmé qu'un Colombien et un Australo-Colombien avaient été tués. Le père de famille, un militaire à la retraite et doyen de la faculté de droit d'une université militaire, a survécu à l'attentat.

La famille était en croisière pour fêter le récent diplôme obtenu par le fils.

ESPAGNOLS

Selon Tunis et Madrid, deux Espagnols ont péri.

Un couple d'Espagnols, dont la femme était enceinte de quatre mois, a été retrouvé sain et sauf jeudi au musée du Bardo après être resté caché toute une nuit avec l'aide d'un employé du site, d'après Madrid et Tunis.

BRITANNIQUE

Une touriste britannique figure parmi les tués, ont annoncé Tunis et Londres.

Au moment de l'attaque, la victime, Sally Adey, visitait le musée avec son mari, qui est sain et sauf, selon un responsable britannique.

BELGE

Selon Tunis et Bruxelles, une touriste belge figure parmi les morts. Il s'agit de l'épouse d'un Belge qui a été blessé au genou, selon Bruxelles.

POLONAIS

Tunis a annoncé la mort d'un ou d'une Polonais(e). Le ministère polonais des Affaires étrangères, lui, a fait état d'un bilan provisoire de deux tués, dix blessés et d'une personne portée disparue.

RUSSE

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé vendredi qu'une touriste russe avait été tuée et une autre blessée dans l'attaque, ce qui n'a pas encore été confirmé par Tunis.

TUNISIEN

Un policier tunisien figure parmi les victimes.