marine ocean logo
Accueil

Attaque à Tunis: neuf passagers de MSC Croisière tués, 14 clients de Costa manquent à l'appel


Paris, 19 mars 2015 (AFP) -

Le croisiériste MSC a annoncé jeudi que neuf des touristes tués mercredi au musée Bardo de Tunis, dont les deux victimes françaises, voyageaient à bord d'un de ses paquebots, tandis que 14 passagers n'ont pas repris le navire de la compagnie Costa qui a quitté la capitale tunisienne dans la nuit.

Trois Japonais, deux Colombiens, deux Espagnols et deux Français embarqués sur le MSC Splendida ont perdu la vie dans l'attentat, a indiqué la société italienne dans un communiqué, ajoutant que 12 passagers ont été blessés et six ne sont pas remontés à bord.

Le navire, qui comptait à son arrivée à Tunis 3.714 passagers et 1.267 membres d'équipage, a obtenu jeudi matin l'autorisation des autorités portuaires de quitter Tunis, et doit atteindre Barcelone vendredi à 08H00 GMT, puis Marseille samedi.

Par ailleurs, Costa Croisières a fait savoir que 14 des quelque 3.000 passagers du Fascinosa n'étaient pas remontés à bord du navire, qui a quitté la capitale tunisienne jeudi à 01H00 (00H00 GMT) en direction de Palma de Majorque (Baléares, Espagne) avant de rejoindre Marseille vendredi.

"Tous les passagers français sont à bord", a précisé à l'AFP la compagnie italienne, qui n'était pas en mesure d'affirmer si les passagers manquants figuraient parmi les victimes de l'attentat.

Costa "attend des détails, sur qui sont ces passagers manquants, leurs conditions et leurs nationalités" et "une équipe arrivée d'Italie est sur place pour les assister" s'ils se présentent par la suite, a déclaré jeudi matin un porte-parole de l'entreprise.

Le croisiériste "évalue les changements de ses futurs itinéraires qui proposent des escales à Tunis", a-t-il poursuivi, sans donner plus de précisions dans l'immédiat sur le nombre de paquebots qui prévoyaient ces jours-ci des escales en Tunisie.

Le dernier bilan établi par les autorités tunisiennes recense 19 morts, dont 17 touristes étrangers et deux Tunisiens, auxquels s'ajoutent deux assaillants abattus par les forces de sécurité. En outre, 44 personnes ont été blessées, dont six grièvement.

Mercredi en fin de soirée, le président François Hollande a confirmé dans un communiqué que deux Français avaient été tués et sept autres, blessés, "dont un reste dans un état grave".

fka-alv-kd-gbh/boc/mw/abk

CARNIVAL CORPORATION