marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Aquarius: Peltier (LR) propose un "plan Marshall" européen pour les "pays du Sud"


Paris, 13 juin 2018 (AFP) -

Le n°3 du parti Les Républicains (LR) Guillaume Peltier a appelé mercredi à un "plan Marshall" européen "pour éradiquer la misère dans les pays du Sud", en réaction aux débats autour du navire humanitaire Aquarius.

"Je demande un grand plan Marshall au niveau européen pour éradiquer la misère dans les pays du Sud, avec des contreparties très strictes de retour au pays d'origine des clandestins et des migrants", a déclaré le député du Loir-et-Cher sur LCP, alors que le bateau avec 629 migrants à bord navigue vers l'Espagne, l'Italie ayant refusé de le laisser accoster.

"Il est hors de question de continuer à accueillir des bateaux de migrants, parce que c'est une victoire pour tous les passeurs et toutes les mafias", a-t-il ajouté avant de brocarder la politique présidentielle en la matière.

"Les leçons de morale de M. Macron, ça suffit!", s'est-il exclamé. "Je demande au président de la République d'intervenir. Qu'il profite du sommet européen de la fin du mois de juin pour mettre des propositions sur la table", a exhorté le député.

Interrogé sur la politique qu'il aurait menée s'il avait été aux responsabilités, M. Peltier a répondu qu'il aurait "accompagn(é) avec les gardes-frontières ce bateau sur les côtes africaines et cré(é) des centres d'accueil sur toute l'Afrique du Nord", gérés par des "associations humanitaires".

Dans la perspective des élections européennes de mai 2019, M. Peltier a qualifié la ligne de LR de "troisième voie", entre les "+eurobéats+" et les "extrêmes".

"Ce que nous défendons, c'est une Europe de la démocratie et pas de la technocratie, une Europe qui protège et non pas ultralibérale, et une Europe de l'innovation, de l'intelligence, qui s'empare des grands défis du XXIe siècle pour réconcilier les peuples européens avec l'avenir", a énuméré M. Peltier.

Le député a conclu en renvoyant la question de la tête de liste à l'"automne".