marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Bolloré: bénéfice net en hausse au 1S grâce à la logistique et Vivendi


Paris, 31 juil 2020 (AFP) -

Le groupe Bolloré a vu son bénéfice net augmenter de 17% au premier semestre, à 174 millions d'euros, en profitant des bons résultats réalisés par Vivendi, dont il est le premier actionnaire, ainsi que de ses activités de logistique.

Selon les résultats publiés vendredi, le chiffre d'affaires est en revanche en léger repli, de 1% à 11,61 milliards d'euros. Cela s'explique principalement par une forte baisse des ventes dans la branche logistique pétrolière, largement touchée par la baisse des cours de l'or noir.

"Le groupe Bolloré fait partie de ceux peu touchés par la crise, d'une part grâce à Vivendi, qui est en bonne situation grâce à Universal Music Group et Canal+, qui sont sur modèle d'abonnement et ont réalisé de bons chiffres, d'autres part grâce à la logistique, en particulier le transport aérien", a-t-on précisé chez Bolloré à l'AFP.

Principale activité du groupe hors Vivendi, l'activité Logistique et Transport affiche un chiffre d'affaires en repli de 4% mais avec une progression de 6% de Bolloré Logistics, tiré par le transport aérien de marchandises, notamment d'équipements de protection au plus fort de la crise en Europe.

A l'inverse, Bolloré Africa Logistics, compté au sein de la même activité, recule de 13% à cause de la perte de la concession du port camerounais de Douala en fin d'année 2019. Les autres ports africains restent cependant en croissance, précise le groupe.

L'activité Communication, entre les mains de Vivendi, est de son côté en hausse de 3% grâce aux bons résultats d'UMG et de Canal+, le groupe audiovisuel renouant même avec la croissance de ses abonnements en France avec 100.000 abonnés supplémentaires dans l'Hexagone.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) est de son côté en hausse de 10%, à 1,55 milliard d'euros.

Le groupe précise par ailleurs que la plus-value engendrée par la cession de 10% du capital d'UMG au chinois Tencent, 3 milliards d'euros, n'a pas été intégrée à ses résultats mais directement à ses capitaux propres.

Bolloré a par ailleurs profité du semestre pour réaliser une offre publique d'achat (OPA) sur Blue Solutions, qui fabrique les BlueBus, autobus électriques qui commencent notamment à équiper la RATP à Paris ainsi que Bruxelles et Rennes.

els/soe/eb

BOLLORE

VIVENDI

TENCENT HOLDINGS

BLUE SOLUTIONS

SOCIETE D'EDITION DE CANAL +