marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Colonialisme: la statue d'un missionnaire danois au Groenland vandalisée


Copenhague, 2 juil 2020 (AFP) -

La statue d'un missionnaire danois au Groenland, Hans Egede, qui avait participé à la colonisation de la gigantesque île arctique au XVIIIème siècle, a été vandalisée à Copenhague, a-t-on appris jeudi auprès de la police.

"Nous avons ouvert une enquête pour vandalisme. Aucune arrestation n'a été effectuée et aucune inculpation n'a été prononcée jusqu'à présent", a indiqué la police de Copenhague dans un courriel à l'AFP.

D'après des photos diffusées dans la presse, la statue du missionnaire devant l'église Marmorkirken, en plein centre de la capitale danoise à quelques pas du palais royal, a été barbouillée de peinture rouge et taguée du mot "decolonize" (décoloniser). L'incident s'est produit mardi.

Le Groenland était une colonie danoise jusqu'en 1953, date à laquelle il est entré dans la "Communauté du Royaume" scandinave.

En 1979, l'île, dont l'économie dépend toujours fortement des subsides versés par Copenhague, a accédé au statut de "territoire autonome" mais la question de la colonisation reste présente dans le discours politique.

A Nuuk, la capitale groenlandaise qu'il a fondé sous le nom de Godthåb (littéralement "bonne espérance"), la statue d'Hans Egede avait été vandalisée fin juin, mettant en question la légitimité d'honorer cette personnalité, dans le sillage d'un mouvement international lancé par le mouvement "Black Lives Matter" (les vies des noirs comptent).

Cette statue "est le symbole de la colonisation du Groenland et le symbole de la violence qui a été perpétrée. C'est aussi symbolique qu'elle se trouve au sommet d'une montagne et prend de haut la population", a dit à la télévision publique TV2 Aki-Matilde Høegh-Dam, qui représente le Groenland au parlement danois.

"Nous devrions descendre la statue de la montagne. On peut la mettre dans un musée", a-t-elle suggéré.