marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

L'US Navy a croisé près d'un archipel contesté en mer de Chine


Washington, 13 sept 2019 (AFP) -

Un navire de guerre américain s'est approché vendredi d'un archipel revendiqué par Pékin en mer de Chine méridionale, pour affirmer la "liberté de navigation" dans cette région, a indiqué une porte-parole de la 7e Flotte, le commandant Reann Mommsen.

La frégate lance-missile USS Wayne E. Meyer a croisé à proximité des îles Paracels pour "s'opposer aux restrictions imposées au droit de passage par la Chine, Taïwan et le Vietnam, mais aussi pour contester les prétentions de la Chine" sur cet archipel, a précisé la porte-parole.

Pékin revendique la quasi-totalité de la Mer de Chine méridionale, territoire également convoité par plusieurs pays asiatiques comme Taïwan, les Philippines, Brunei, la Malaisie et le Vietnam.

Les Etats-Unis ont multiplié ces derniers mois les opérations de liberté de navigation - Fonops en jargon militaire - qui provoquent régulièrement l'ire de Pékin.

"Ces missions sont menées de manière pacifique et sans parti pris pour ou contre un pays en particulier", a assuré le commandant Mommsen.

"Avec cette opération, les Etats-Unis ont démontré que la Chine ne peut pas revendiquer cette zone comme ses eaux territoriales" et que les revendications de la Chine sur l'archipel des Paracels sont contraires au droit international, a-t-elle ajouté.

Cette nouvelle opération de l'US Navy intervient alors que les deux premières puissances mondiales, engagées depuis l'an dernier dans une guerre commerciale, multiplient les gestes d'apaisement à l'approche de nouveaux pourparlers commerciaux en octobre à Washington.