marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Gibraltar: Téhéran dénonce "l'interception d'un pétrolier iranien"


Téhéran, 4 juil 2019 (AFP) -

L'Iran a convoqué jeudi l'ambassadeur de Grande-Bretagne pour dénoncer "l'interception illégale d'un pétrolier iranien" dans le détroit de Gibraltar, selon un porte-parole des Affaires étrangères.

Les autorités du territoire britannique de Gibraltar à l'extrême sud de l'Espagne ont arraisonné un pétrolier soupçonné de transporter du pétrole vers la Syrie, en dépit des sanctions contre Damas, sur demande des Etats-Unis, a annoncé plus tôt l'Espagne.

Gibraltar n'a pas précisé l'origine du pétrole mais selon la publication spécialisée dans le transport maritime Lloyd's List, ce navire, le "Grace 1", battant pavillon panaméen transporte du brut iranien.

"A la suite de l'interception illégale d'un pétrolier iranien dans le détroit de Gibraltar par la force maritime de la Grande-Bretagne, l'ambassadeur de ce pays a été convoqué au ministère des Affaires étrangères", a dit le porte-parole des Affaires étrangères Abbas Moussavi, cité dans un communiqué officiel.

Le texte ajoute simplement que "des informations complémentaires seront publiées ultérieurement".

Gibraltar considère ces eaux comme faisant partie des eaux territoriales britanniques, ce qui est contesté par l'Espagne qui revendique sa souveraineté sur ce territoire.