mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Attaques en mer d'Oman: le pétrolier japonais endommagé arrimé aux Emirats (armateur)


Dubaï, 16 juin 2019 (AFP) -

Le méthanier japonais Kokuka Courageous, endommagé par une attaque jeudi, est arrivé en sécurité et a été arrimé à un point d'ancrage de Charjah aux Emirats arabes unis, a annoncé dimanche son armateur.

"Le Kokuka Courageous (...) est arrivé en toute sécurité au mouillage désigné à Charjah", a précisé l'armateur BSM Ship Management, dans un communiqué.

Dans un précédent communiqué, l'armateur avait précisé que le navire était en route vers le point d'ancrage de Kalba au large de l'émirat de Charjah en mer d'Oman.

"L'évaluation des avaries et la préparation du transfert de la cargaison à un autre navire commenceront dès que les autorités portuaires auront achevé leurs contrôles et formalités de sûreté habituels", a ajouté l'armateur.

"Notre équipage reste à bord du Kokuka Courageous et ses membres sont sains et saufs", a encore indiqué l'armateur.

L'équipage secouru a dit avoir vu lors de l'attaque un "objet volant" se diriger vers le tanker puis une explosion. Sa cargaison de méthanol est intacte.

L'autre navire attaqué, le Front Altair, qui transportait du naphta, un produit pétrolier, a été remorqué hors des eaux iraniennes et subira une évaluation des dégâts, a déclaré son opérateur.

"Les 23 membres d'équipage du Front Altair sont sains et saufs", a-t-il indiqué. Les membres de l'équipage sont arrivés samedi après-midi à Dubaï.

L'Arabie saoudite a accusé dimanche l'Iran, son grand rival régional, d'être l'auteur des attaques commises jeudi contre deux pétroliers en mer d'Oman.

Après les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, Ryad a attribué au "régime iranien" les attaques non revendiquées qui ont endommagé deux tankers.

Téhéran nie catégoriquement toute implication dans ces faits survenus près du détroit d'Ormuz, par lequel transite le tiers du pétrole transporté par voie maritime dans le monde.