marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Guerre des mots entre l'Iran et les Etats-Unis après des attaques dans le Golfe


Dubaï, 14 juin 2019 (AFP) -

L'Iran et les Etats-Unis sont engagés dans une guerre des mots vendredi après des attaques contre deux pétroliers dans la région du Golfe, où les fortes tensions entre les deux pays ennemis font craindre un embrasement.

Les cours du pétrole ont continué de grimper en Asie au lendemain des attaques jeudi qui ont provoqué des incendies à bord de deux tankers en mer d'Oman, près du détroit d'Ormuz, un passage maritime stratégique à l'échelle mondiale, près d'un mois après des attaques contre quatre navires dont trois pétroliers au large des Emirats arabes unis.

Les Etats-Unis ont directement accusé l'Iran d'être à l'origine des attaques qui n'ont pas été revendiquées et dont l'origine n'a pas été déterminée. Le Commandement central américain a publié une vidéo de ce qu'il présente comme l'accostage d'un des tankers par une vedette rapide des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique du régime iranien, qui retire une mine non explosée de la coque du pétrolier.

"L'Iran est responsable des attaques en mer d'Oman", a affirmé le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo jeudi, en dénonçant "une escalade des tensions inacceptable de la part de l'Iran".

En retour, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a accusé sur Twitter les Etats-Unis "de sabotage diplomatique et de maquillage de son