marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Le port émirati de Fujairah, l'alternative au détroit d'Ormuz


Dubaï, 17 mai 2019 (AFP) -

De mystérieux "actes de sabotage" ces derniers jours sur quatre navires, dont trois tankers, au large des côtes émiraties ont mis en lumière l'importance du port de Fujairah, situé juste à l'entrée du détroit d'Ormuz.

- Position stratégique -

Le port de Fujairah, situé sur la côte est des Emirats arabes unis, est distant de quelque 180 km d'Abou Dhabi, le plus riche des sept émirats de la fédération avec 90% de la production pétrolière.

Il est situé à 70 milles nautiques du détroit d'Ormuz, crucial pour la navigation mondiale et le commerce pétrolier, et 80 milles nautiques du port iranien de Jask, qui se trouve de l'autre côté des eaux du Golfe.

Fujairah est le seul émirat de la fédération à être situé sur la côte de la mer d'Arabie, au sud du détroit d'Ormuz.

A plusieurs reprises, l'Iran a menacé de fermer ce détroit stratégique, en cas de confrontation avec les Etats-Unis. En cas de fermeture, les Emirats arabes unis seraient en mesure de continuer d'exporter du pétrole par Fujairah, du fait de sa position.

- Hub pétrolier -

Fujairah est devenu un acteur majeur dans les exportations pétrolières des Emirats avec deux terminaux, un oléoduc le reliant à Abou Dhabi et une immense installation de stockage pétrolier.

L'oléoduc reliant Fujairah à Abou Dhabi, long de 406 km et détenu par Abu Dhabi Crude Oil Pipeline Co. (ADCOP), peut transporter plus de 600.000 barils de brut chaque jour. Une capacité qui peut être portée à 1,6 million en cas de besoin.

Les deux terminaux pétroliers ont une capacité de plus de 50 millions de tonnes de pétrole par an.

Fujairah peut accueillir des Very Large Crude Containers (VLCC) et, en 2016, a mis en place un quai pour les supertankers.

Le port dispose d'une énorme installation de stockage d'une capacité de 10 millions de tonnes de brut, soit quelque 70 millions de barils.

Abou Dhabi a récemment signé un contrat de 1,2 milliard de dollars pour développer une deuxième zone de stockage de 42 millions de barils dans cet émirat.

- Histoire -

Les travaux du port de Fujairah ont débuté en 1978 dans le cadre du développement de l'économie des Emirats. Le port est entré en service en 1983.

L'émir de Fujairah, cheikh Hamad ben Mohammed al-Charqi, a fait état de plans pour développer les capacités du port "au niveau local, régional et mondial", selon l'agence officielle de presse WAM.

Le port est une plateforme clé pour les compagnies locales et internationales du fait de son emplacement stratégique, a-t-il argué.