marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Afghanistan: le bilan de l'attaque contre un convoi américain revu à 3 morts


Washington, 9 avr 2019 (AFP) -

Le bilan de l'attentat-suicide contre un convoi militaire américain en Afghanistan, lundi, a été revu à la baisse, un salarié d'une société privée travaillant pour l'armée américaine n'ayant été que blessé, a annoncé mardi la mission de l'Otan en Afghanistan.

Trois militaires américains ont été tués dans l'explosion d'un véhicule piégé contre un convoi à l'extérieur de la base aérienne de Bagram, la plus grande base militaire américaine en Afghanistan, a confirmé la coalition dans un communiqué.

Le salarié privé, qui est Afghan, "est vivant", précise le communiqué. Il a d'abord reçu des soins médicaux avec les autres blessés civils afghans, avant d'être identifié comme sous-traitant de l'armée américaine et transféré au centre médical de la base américaine.

Le vice-ministre de la Défense chargé de l'US Navy, Richard Spencer, a précisé mardi devant le Congrès que les trois militaires tués appartenaient au corps de Marines.

Le ministre de la Défense par intérim, Patrick Shanahan a rendu hommage dans un tweet aux victimes de cet attentat revendiqué par les talibans.

"Mes pensées et celles de tout le ministère sont avec les familles et les collègues des militaires américains tués à Bagram", a-t-il indiqué. "Nous pensons à eux, à leur sacrifice et à leur magnifique patriotisme"

L'attentat revendiqué par les talibans porte à sept le nombre des soldats américains tués depuis le début de l'année dans ce pays en guerre, contre 12 au total en 2018.

Près de 2.300 soldats américains sont morts et plus de 20.400 ont été blessés en Afghanistan depuis fin 2001, quand une coalition internationale menée par les Etats-Unis a chassé les talibans du pouvoir.

Le nombre des morts dans les rangs américains a toutefois fortement chuté après 2014, quand la mission de combat de l'Otan s'est achevée pour être remplacée par une mission de conseil et de formation des forces afghanes.