marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Brexit: travaux terminés à Calais pour les contrôles douaniers et sanitaires


Calais, 2 avr 2019 (AFP) -

Les aménagements du port de Calais destinés aux services d'inspection vétérinaire et phytosanitaire et aux douanes en prévision du Brexit sont terminés, a annoncé mardi son président pour qui la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ne sera "pas synonyme de chaos".

"Le Brexit n'est pas synonyme de chaos pour le port de Calais", a affirmé le PDG de la société d'exploitation du port, Jean-Marc Puissesseau, lors de la remise officielle des clefs aux services de l'Etat. "La fluidité du trafic se poursuivra au port, la seule différence sera que les transporteurs devront bien faire, à l'importation, leurs déclarations de douanes en amont".

Six quais de déchargement pour le service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire (SIVEP) destinés à l'inspection sanitaire des produits alimentaires et contrôles des végétaux et quatre quais pour les inspections douanières ont été créés pour contrôler les poids lourds descendant des ferries en provenance de Grande-Bretagne.

La plateforme comprend également un parking pouvant accueillir 50 poids lourds, une station animalière pour les animaux vivants, comme les chevaux, et une zone de consigne frigorifique, selon un communiqué de la société d'exploitation du port.

Deux parkings de 140 et 50 places ont été construits pour accueillir les poids lourds en attente d'une régularisation douanière. Les travaux ont coûté dix millions d'euros.

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, 37 agents seront affectés dans un premier temps au fonctionnement du SIVEP, soit 17 agents du ministère de l'Agriculture et 20 agents des douanes.

"Les effectifs pourront être augmentés au fur et à mesure de nos besoins", a déclaré Magali Pecquery, directrice adjointe de la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt.

"Nous avons beaucoup de difficultés à trouver des vétérinaires alors qu'avec les nouveaux contrôles sanitaires et phytosanitaires imposés à l'importation dans les SIVEP, les ports et aéroports français, par le Brexit, nous serons appelés à recruter des professionnels", a-t-elle dit, lançant un appel à candidatures.

Pour les contrôles des marchandises, 40 douaniers supplémentaires seront affectés au port. Un bureau centralisateur est également ouvert avec 35 agents en appui aux équipes des douanes présentes sur le port.

Les poids lourds arrivant de Grande-Bretagne transportant des marchandises issues de la pêche seront contrôlés au SIVEP de Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français.