marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Brexit: Bertrand veut demander à Macron de ne "pas punir" le Royaume-Uni


Paris, 29 mars 2019 (AFP) -

Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand veut demander à Emmanuel Macron, qui le reçoit à déjeuner vendredi avec d'autres élus de sa région, de ne "pas punir" le Royaume-Uni qui doit rester "un grand partenaire" de la France malgré le Brexit.

"Qu'on ne cherche pas à les punir (les Britanniques, ndlr) et qu'on ne cherche pas à imposer un juridisme et un formalisme", a déclaré sur France Info l'ancien responsable des Républicains, qui a quitté ce parti fin 2017.

"Je voudrais entendre de la bouche du président que lui aussi est d'accord pour dire que l'Angleterre, demain, ça a intérêt à rester un grand partenaire".

"Demain si on n'établit pas une nouvelle relation gagnant-gagnant avec les Britanniques, on serait complètement stupide", a-t-il estimé.

Le président des Hauts-de-France entend notamment demander au chef de l'Etat "qu'il s'engage lui-même, avec (la Première ministre britannique) Theresa May pour éviter une guerre de la pêche".

"Si demain il n'y a pas d'accord, du jour au lendemain nos pêcheurs risquent d'être empêchés par la Royal Navy d'aller pêcher dans les eaux britanniques et ça ne va pas bien se passer", a-t-il expliqué. "Et là, le président doit se mettre en première ligne pour donner les moyens au (ministre de l'Agriculture) Didier Guillaume (...) pour qu'on ait une discussion soit sympathique, soit un bras de fer. Il faut se préparer aux deux".

"Un Brexit sans accord, tout de suite, sera compliqué", selon lui.

Interrogé sur le boycott de ce déjeuner par les élus LR, LFI et RN des Hauts-de-France, M. Bertrand a répondu que lui ne "passait pas à côté de l'occasion" de s'exprimer devant le président.