marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Yémen: cinq morts dans des affrontements à Hodeida malgré la trêve


Dubaï, 25 mars 2019 (AFP) -

Cinq combattants ont été tués dans des affrontements à Hodeida, malgré une trêve en vigueur dans cette ville portuaire de l'ouest du Yémen en guerre, ont indiqué lundi des sources médicales et militaire.

Des heurts ont éclaté tard dimanche dans l'est de la ville entre les rebelles Houthis et les forces progouvernementales, a indiqué à l'AFP un responsable militaire.

Les corps de trois combattants rebelles ont été recueillis par des personnels médicaux, a rapporté un médecin du principal hôpital de Hodeida sous le couvert de l'anonymat.

Deux combattants loyalistes ont été tués lors de ces affrontements ayant duré plusieurs heures, selon un médecin d'un hôpital de campagne de Hodeida géré par le gouvernement.

La côte occidentale du Yémen est devenue en 2018 le principal front de la guerre entre les forces progouvernementales appuyées par l'Arabie saoudite et les rebelles Houthis soutenus par l'Iran.

Principal point d'entrée de l'aide humanitaire internationale, Hodeida est contrôlée par les rebelles depuis 2014.

Une accalmie y avait été observée en décembre après des pourparlers entre les belligérants en Suède, négociés quelques semaines après l'entrée des loyalistes dans la ville au terme d'une offensive de plusieurs mois.

Des affrontements sporadiques y ont éclaté depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu le 18 décembre et les deux parties ne cessent de s'accuser mutuellement de violer la trêve.

Un redéploiement des forces avait été approuvé mais il ne s'est toujours pas matérialisé sur le terrain.

Le conflit au Yémen a provoqué la pire catastrophe humanitaire au monde selon l'ONU et a fait quelque 10.000 morts. Des ONG estiment que le bilan des victimes est largement supérieur.