marine ocean logo
Accueil

Déconstruction: les armateurs doivent arrêter d'envoyer "des poubelles" à la casse (Robin des Bois)


Brest, 3 nov 2016 (AFP) -

Les armateurs doivent arrêter d'envoyer "des poubelles se faire déconstruire", a affirmé Robin des Bois lors de la sortie de son dernier bulletin "A la casse" jeudi, deux jours après l'explosion au Pakistan d'un navire en démantèlement qui a fait au moins 17 morts.

"Il faut que les armateurs arrêtent d'envoyer des poubelles se faire déconstruire", a affirmé Jacky Bonnemains, porte-parole de l'association écologiste lors d'une présentation à Brest du bulletin.

"Il faut qu'ils prennent leurs responsabilités et livrent des coques les plus propres possibles au moment de la démolition", a-t-il insisté, soulignant "les conditions précaires" de démantèlement en Asie.

Un incendie s'est déclenché mardi à la suite de l'explosion d'une bonbonne de gaz à bord d'un pétrolier en cours de démantèlement au Pakistan, faisant au moins 17 morts et 59 blessés.

Les accidents industriels sont fréquents au Pakistan, les lieux de travail étant souvent dépourvus des plus élémentaires mesures de sécurité et équipement de protection, et les normes inexistantes ou ignorées.

"Il faut une industrie européenne de démantèlement de déconstruction", a réclamé Jacky Bonnemains.

Selon le 45e bulletin "A la casse" de l'association, qui fait un état des lieux des navires de commerces et militaires qui partent à la démolition, en juillet, août et septembre, un total de 178 navires ont été démolis, principalement en Asie (169 navires soit 95%). En tête des destinations: l'Inde, le Bangladesh et le Pakistan.

Sur ces 169 navires, 51 avaient été construits en Europe et 70 appartenaient à des armateurs européens ou de l'espace économique européen, selon le bulletin.