marine ocean logo


A la une

AB-Bourbon-AA11100-Philip Plisson

Le Carnet de bord des Abeilles. Photo Philip Plisson.

À l'heure de la mondialisation et de la raréfaction croissante des ressources terrestres, les océans sont la nouvelle frontière de l'économie mondiale. La France est dans la course et dispose pour cela, dans de nombreux secteurs du maritime, d'entreprises de renommée mondiale. Tour d'horizon d'une Excellence française.

Panama, Nicaragua, Suez... Les canaux sont de retour, réaménagés pour Panama et Suez, en cours de construction pour celui du Nicaragua, à la mesure, quoiqu'il en soit, de la dimension maritime du commerce mondial.

Faites votre propre #OceanForClimate

#OceanForClimate

La Plateforme Océan et Climat vous invite à vous mobiliser cet été pour l'Océan, poumon bleu de notre planète, par le biais d'un appel à la créativité jusqu'à la COP21.

Crédit : Raevens

L'explorateur polaire français, Gilles Elkaim, prépare une Première mondiale dans le sillage de l'explorateur norvégien Nansen.

Visionnez la présentation de sa nouvelle expédition ARKTIKA 2.0 :

ARKTIKA 2.0, (juillet 2015 – juillet 2017), une expédition hors du commun !

Crédit : Gilles Elkaim

L'explorateur polaire français, Gilles Elkaim, s'apprête à tenter une Première mondiale. Pendant deux ans, de la mi-juillet 2015 à 2017, il va entreprendre, en solitaire et en autonomie, une dérive polaire à bord de son voilier Arktika à travers l'océan glacial arctique, puis rallier le pôle Nord en traineau à chiens avant de tenter de retrouver son bateau soumis à la dérive. Une expédition que personne n'avait encore jamais tentée.

Gilles Elkaim est explorateur polaire et physicien de formation. En 2004, il est devenu le premier homme au monde à accomplir la traversée intégrale de l'Arctique eurasien en traîneau à chiens et en kayak. Entre 2012 et 2014, il a mené son voilier polaire Arktika autour du Groenland puis effectué la première circumnavigation arctique d'Est en Ouest enchainant les Passages du Nord-Ouest (lire son récit ci-dessous) et du Nord-Est.

Gilles Elkaim vit aujourd'hui en Laponie finlandaise où il dirige un élevage de chiens de traîneau sibériens unique au monde. Il a reçu, pour son expédition Arktika, la Médaille d'Or de la Société de Géographie, en 2004 et le Trophée Peter Bird, en 2005. Le récit de son aventure : Arktika, quatre ans d'odyssée sur la banquise (Toison d'Or du livre d'aventure 2005, Prix René Caillié 2006), est publié aux éditions Robert Laffont.

Le Sphyrna, premier drone marin français multimissions

À l’heure où le monde se préoccupe toujours plus de la sûreté et de la sécurité des espaces maritimes, SeaProven, société mayennaise innovante en recherche et développement maritime, présente le Sphyrna, le premier drone marin multimissions français.

PHOTO : MARINE NATIONALE

Sous-marinier de spécialité, l'amiral Bernard Rogel totalise 27000 heures de plongée à bord de SNA ou de SNLE. Après une carrière dense partagée entre unités, cabinets et états-majors, il est, depuis septembre 2011, le « patron » de la Marine nationale française.

"La Marine nationale et les industriels français forment une équipe qui rend notre outil de défense très crédible."

Mer, quel bilan pour le gouvernement Ayrault

Frédéric Cuvillier a été reconduit, le 9 avril dernier, à la tête d’un secrétariat aux Transports, à la Mer et à la Pêche. Sur quel premier bilan le maire de Boulogne-sur-Mer va-t-il cependant poursuivre son travail? Retour sur deux ans de politique maritime du gouvernement Ayrault.

Défense La France fait-elle toujours les bons choix ?

Le 6 février dernier, Marine & Océans a réuni à l’Automobile Club de France, place de la Concorde, à Paris1, M. Philippe Vitel, député (UMP) du Var, vice-président de la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale, M. Gwendal Rouillard, député (PS) du Morbihan, secrétaire de la Commission de la Défense, et le contre-amiral Bruno Thouvenin, sous-chef d’état-major « Plan-programmes » à l’état-major de la Marine, pour un échange autour du dernier livre de M. Yvan Stefanovitch Défense française, le devoir d’inventaire – enquête sur les faiblesses de l’armée et les milliards dépensés par l’État (septembre 2013, Éditions du Moment).

Cet échange, ramené autour de quatre thèmes – Le programme Rafale, le programme Fremm, le porte-avions et la dissuasion nucléaire – parmi les très nombreux et très intéressants sujets qu’aborde Yvan Stefanovitch dans son ouvrage, avait pour finalité d’apporter quelques éléments de réponse à la question : Défense, la France fait-elle toujours les bons choix ?