marine ocean logo


Formats


Téhéran, 14 juin 2019 (AFP) -

La télévision d'Etat iranienne a publié dans la nuit de jeudi à vendredi des images de l'équipage du navire Front Altair attaqué en mer d'Oman, affirmant que tous ses membres étaient "en parfaite santé".


Dubaï, 14 juin 2019 (AFP) -

L'Iran et les Etats-Unis sont engagés dans une guerre des mots vendredi après des attaques contre deux pétroliers dans la région du Golfe, où les fortes tensions entre les deux pays ennemis font craindre un embrasement.


Bichkek (Kirghizstan), 14 juin 2019 (AFP) -

Le président iranien Hassan Rohani a accusé vendredi les Etats-Unis d'être une "grave menace à la stabilité" régionale et mondiale, après les accusations américaines sur les attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman.


Pékin, 14 juin 2019 (AFP) -

La Chine a appelé vendredi "au dialogue" au lendemain de l'attaque contre deux pétroliers dans la région du Golfe, où les fortes tensions font craindre un embrasement.


Dubaï, 14 juin 2019 (AFP) -

L'Iran a rejeté comme "sans fondement" vendredi les accusations américaines le rendant responsable des attaques contre deux pétroliers dans la région du Golfe, où les fortes tensions font craindre un embrasement.


Tokyo, 14 juin 2019 (AFP) -

L'équipage embarqué à bord du pétrolier japonais attaqué jeudi en mer d'Oman a signalé avoir vu un objet volant viser l'embarcation, selon les propos rapportés par le patron de la société propriétaire du tanker, le Kokuka Courageous.


Abou Dhabi, 14 juin 2019 (AFP) -

Les Emirats arabes unis ont dénoncé vendredi une "dangereuse escalade", après les attaques jeudi contre deux pétroliers en mer d'Oman, un incident qui fait craindre un nouvel embrasement dans le Golfe.


Tokyo, 14 juin 2019 (AFP) -

L'équipage embarqué à bord du pétrolier japonais attaqué jeudi en mer d'Oman a signalé avoir vu un objet volant viser leur embarcation, selon les propos rapportés par le patron de la société propriétaire du tanker, le Kokuka Courageous.


Téhéran, 14 juin 2019 (AFP) -

Les accusations américaines rendant Téhéran responsable des attaques ayant visé jeudi deux pétroliers en mer d'Oman sont "sans fondement", a réagi vendredi l'Iran, accusant Washington de "sabotage diplomatique".


Téhéran, 14 juin 2019 (AFP) -

Téhéran a qualifié vendredi de "sans fondement" les accusations américaines rendant la République islamique "responsable" des attaques perpétrées la veille contre deux pétroliers en mer d'Oman.