Accueil Industrie de défense
Industrie de défense
L'industrie navale et aéronautique de défense française s'expose au prochain LIMA sur le Pavillon France organisé sous l'égide du GICAN

Partenaire de la Malaisie depuis 1993, la France présentera une large offre en matière de technologie navale et aéronautique de Défense au salon LIMA qui se tiendra sur l'île de Langkawi (Malaisie) du 21 au 25 mars prochain. Un Pavillon France, organisé sous l’égide du GICAN avec le soutien de la DGA et du GIFAS, y accueillera des industriels français tels que ALSEAMAR, CNIM, DCI, DCNS, DIGINEXT, ECA, KERSHIP, LACROIX, OCEA, SECAMIC, SILLINGER, SOFRESUD, NCSIMUL, ZODIAC AEROSPACE.  AIRBUS, DASSAULT, MBDA, SAFRAN et THALES seront également présent à ce grand rendez-vous soutenu par le ministère de la défense malaisien.

le 16 Mars 2017 Lire la suite...
Budget de la Défense "Il ne s'agit pas seulement de défendre un pourcentage mais bien un montant " (CIDEF)

Communiqué conjoint, actualisé, du GICAN, du GICAT et du GIFAS 

"Dans un contexte sécuritaire qui se dégrade avec des menaces qui n’ont jamais été aussi proches, le CIDEF (Conseil des Industries de Défense Françaises) prend acte des déclarations d'une majorité de candidats à l'élection présidentielle confirmant la pertinence de l’objectif de 2% du PIB défini par le ministère de la Défense pour l’effort de Défense de la France et correspondant à l’engagement pris par notre pays au Sommet de l’OTAN à Newport en 2014 puis rappelé au Sommet de Varsovie en 2016.

le 09 Mars 2017 Lire la suite...
Quatre Grandes écoles françaises se déploient en Australie aux côtés de DCNS

En décembre 2016, le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, et le ministre de la Défense australien, Malcolm Turnbull, ont signé un contrat actant la vente de 12 sous-marins Shortfin Barracuda par le constructeur naval français DCNS à l’Australie. Dans ce contexte, quatre grandes écoles françaises ont décidé de constituer le Groupe des Grandes Écoles pour la Marine Australienne (GEMA) dans le but de faciliter les relations entre les membres du GEMA et les universités australiennes d’une part et DCNS d’autre part.

le 18 Janvier 2017 Lire la suite...
DCNS associe RTsys au développement d'une station de docking sous-marine
En 2016, DCNS leader européen du naval de défense a associé RTSYS dans le développement de briques technologiques pour une station de docking sous-marine qui permet d’offrir au monde de la robotique une toute nouvelle capacité de lancement et de récupération de drones. Les applications visées sont celles nécessitant une présence permanente, notamment la surveillance autour de ports ou de zones sensibles, la détection d’anomalies et la mesure de qualité de l’eau sur des équipements offshore.
le 21 Octobre 2016 Lire la suite...
Euronaval, bilan de l'édition 2016 du Mondial des technologies navales du futur

Le 25e salon Euronaval a fermé ses portes vendredi 21 octobre à Paris-Le Bourget sur un bilan largement positif pour l'ensemble des acteurs du naval, industriels, délégations, organisations internationales, visiteurs et journalistes. Cet évènement biennal, créé en 1968, s'affirme toujours comme le leader mondial des salons du naval de défense, avec cette année encore, une offre particulièrement prometteuse.

« En dépit des mesures de sécurité particulièrement exigeantes mises en place cette année, explique Hugues d'Argentré, directeur d'Euronaval, nous avons eu une participation comparable à l'édition précédente avec, de l'avis même des exposants, une progression de la qualité des visiteurs professionnels. Le bilan est très largement positif pour cette 25e édition avec la présence de près de 130 délégations de 65 pays et plus de 20 chefs d'Etat-major de Marines étrangères. Unique dans le domaine du naval de défense, cette exposition de navires, de sous-marins et d'équipements navals confirme sa 1ère place auprès des décideurs et donneurs d'ordre de ce secteur en plein essor. En 2016, tous les « Majors » étaient présents !

le 21 Octobre 2016 Lire la suite...
Spécial Euronaval 2016. Focus sur quelques PME et ETI particulièrement innovantes

L’industrie française de défense est servie - aux côtés des grands groupes -, par un réseau de PME et d’ETI performantes et innovantes. Focus sur ces acteurs clés du secteur, présents pour certains au salon Euronaval. 

The French defence industry is backed - alongside major groups - by a network of highly-ef cient, innovative SMEs and ISEs. Focus on these key stakeholders in the industry, some of which are present at Euronaval.

le 21 Octobre 2016 Lire la suite...
Le site Internet du Gican fait peau neuve

Le Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN) lance son nouveau site web www.gican.fr. Avec ce nouveau site, le GICAN a pour ambition d'apporter une meilleure visibilité à ses domaines d’activités stratégiques et à son élargissement à l’ensemble des industries maritimes et navales. Selon ses concepteurs, ce nouveau portail, "ergonomique et mieux structuré, s’est enrichi de nouveaux contenus et offre une image moderne et digital responsive sur les actualités du monde maritime, les adhérents, les actions, les missions et les événements du GICAN". 
En savoir + : www.gican.fr

le 07 Juin 2016
Contrat des sous-marins australiens : le silence qui vaut de l'or

Selon le journal The Australian, repris le 30 mai par l'hebdomadaire Le Marin, c'est bien pour sa discretion, sa furtivité, en un mot pour son silence, que le sous-marin proposé par le français DCNS a été préféré par la Marine australienne à ses concurrents allemands (TKMS) et japonais (Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Heavy Industries), pour le remplacement de sa flotte sous-marine existante.

le 31 Mai 2016 Lire la suite...
DCNS remporte un contrat de 34 milliards d'euros avec l'Australie

Le premier ministre australien, Malcolm Turnbull, l'a annoncé aujourd'hui : c'est le groupe français DCNS qui remporte le super contrat de plus de 34 milliards d'euros destiné à renouveler la flotte de sous-marins australiens. Le groupe français, leader européen du naval de défense, remporte ainsi un contrat historique face à ses concurrents, l'allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) et un consortium emmené par Mitsubishi Heavy Industries soutenu par le gouvernement japonais qui a dénoncé "un choix profondément regrettable". "L'offre française présentait les meilleures capacités pour répondre aux besoins uniques de l'Australie" a déclaré Malcom Turnbull. Ce contrat qui porte sur la construction en Australie, à Adélaïde, de 12 unités, est une formidable opportunité pour DCNS et ses entreprises sous-traitantes. Il conforte non seulement l'emploi mais également les capacités de l'industrie de défense française en matière de R&D dans un secteur particulièrement concurentiel. Il symbolise enfin le rapprochement opéré, toutes ces dernières années, entre la France et l'Australie, puissances riveraines du Pacifique. 

le 26 Avril 2016
Défense Conseil International (DCI) met en oeuvre un nouveau bateau de formation pour la plongée

Le Mirak, bateau de formation construit par le chantier Littoral à Marseillan, vient d’être livré à DCI lors d’une cérémonie de lancement qui s’est déroulée à St Mandrier. Ce bateau, long de 10 mètres, sera utilisé par le Centre International de Formation à la Plongée Militaire (CIF-PM) de DCI qui a pour mission de transférer le savoir-faire de la Marine nationale dans le domaine de la plongée militaire.

le 07 Mars 2016 Lire la suite...
Précédent123456Suivant
Accueil Industrie de défense