Accueil Economie maritime Une nouvelle attaque dans le Golfe de Guinée révèle l'organisation des acteurs de la piraterie
Economie maritime
Une nouvelle attaque dans le Golfe de Guinée révèle l'organisation des acteurs de la piraterie
le 29 Avril 2013

C'est une nouvelle inquiétante que viennent d'apprendre, ce 29 avril, les services de veille stratégique de Gallice Group sur la piraterie dans le Golfe de Guinée à la suite d'un nouvelle attaque.

Un porte-conteneurs naviguant sous pavillon d'Antigua et Barbuda, le MV City of Xiamen, immatriculé IMO 9374442 et géré par la société allemande Sunship Schiffahrtskontor, a été victime d'une attaque de pirates dans la nuit du 25 au 26 avril derniers, au sud de Brass, au Nigéria.

Le porte-conteneurs était parti de Lomé au Togo et faisait route vers Onne, au Nigéria, quand un appel de détresse a été capté par d'autres navires présents sur zone aux environs de 22h00, le 25 avril. Les pirates ont dérobé une quantité encore mal connue de marchandises. Ils ont liberé le navire en gardant en otages cinq marins. L'information qui a été officialisée par le BMI n'a pas encore été, à ce jour, confirmée par l'armateur. Le navire a pu reprendre sa route vers Malabo où il est arrivé dans la matinée du dimanche 28 avril.

L'information qui inquiète les services de veille de Gallice Group est que cette attaque est la première à viser clairement un navire en raison de sa cargaison, composée de marchandises en provenance de Chine, démontrant ainsi le niveau de complicité existant entre les différents acteurs de la piraterie dans le golfe de Guinée. Elle révèle, voire confirme, la connivence entre les personnes employées dans les ports, informées de la nature des cargaisons, et les groupes pirates qui prennent d'assaut les navires.

Aucune information ne nous est encore parvenue sur la quantité exacte de marchandises volées ni sur l'état du reste de l'équipage et du navire. L'équipage du MV City of Xiamen est composé de 17 marins : 1 Birman, 11 Sri Lankais, 1 Russe et 4 autres marins de nationalités inconnues. Le City of Xiamen opére pour Maersk Line entre Port Kelang-Tanjong Pelepas-Lom-Onne- Douala-Walvis Bay–Port Kelang.

Source : François Dominguez, Département Veille Stratégique Gallice Group

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime Une nouvelle attaque dans le Golfe de Guinée révèle l'organisation des acteurs de la piraterie