Accueil Economie maritime Les acteurs de l'Outre-mer au Cluster maritime français
Economie maritime
Les acteurs de l'Outre-mer au Cluster maritime français
le 15 Novembre 2016

Pour la troisième année consécutive, s’est tenue au siège du Cluster Maritime Français à Paris une Journée de Coordination des Clusters Maritimes d’Outre-mer (JCCMOM). Ce séminaire de travail qui a réuni les clusters maritimes de cinq territoires (Guadeloupe, La Réunion, Martinique, Nouvelle-Calédonie et Polynésie Française) a été l'occasion d'annoncer la récente constitution du Cluster Maritime de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Il a permis de faire un point sur le développement de chaque structure dans son territoire et sur les travaux menés pour faire avancer le fait maritime, alors que l’Outre-mer représente 97% de la zone économique exclusive française.

Dans la continuité des 12e Assises de l’économie de la mer qui viennent de se tenir à La Rochelle, et auxquelles ont participé les représentants des Clusters Maritimes d’Outre-mer, cette journée de coordination a permis également de mettre en œuvre des actions communes et de réfléchir à de nombreux sujets comme le développement des infrastructures portuaires, les énergies marines renouvelables, l'essor de la croisière, la connaissance et la préservation de l’environnement marin, la formation des jeunes aux métiers de la mer et les emplois locaux. 

Depuis deux ans maintenant, un cycle de visioconférence organisé avec les services de l’Etat (DGOM) a permis de faire avancer de nombreux dossiers complexes, de lever des blocages administratifs, et d’entamer le dialogue sur de nouveaux projets. Le CMF  a tenu à saluer ce travail commun, qui a notamment - à titre d'exemple - aidé à résoudre la problématique des titres de séjour du personnel navigant à la croisière en Polynésie Française. Ce dispositif sera renforcé l’année prochaine, avec des visioconférences à thématiques ciblées, dont les sujets seront préparés en amont entre acteurs privés et représentants de l’Etat, répondant ainsi au vœux du CMF et du Président de la République de mettre en place une « task force du maritime ». 

En clôture de cette journée, le CMF a eu l’honneur de recevoir, pour la première fois depuis la mise en place de ces journées de coordination, la ministre de l’Outre-mer Ericka Bareigts. Celle-ci a, entre autres, annoncé au regard de la loi sur l’égalité réelle être particulièrement attentive à la formation maritime en Outre-mer, à la situation des écoles d’apprentissage maritime (dont les élèves pourraient être boursiers), et être favorable à la mise en place de classes préparatoires pour les candidats ultramarins à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime. La prochaine Journée de Coordination des Clusters Maritimes d’Outre-mer aura lieu fin novembre 2017. 

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime Les acteurs de l'Outre-mer au Cluster maritime français